Historique

Les origines :

C’est le confiseur Joris Van den Driessche, l’arrière-grand-père de la 4e génération actuelle, qui a posé les premiers jalons de cette belle aventure il y a près de 100 ans dans les années 20-30. Dans les années 1930, c’est au tour de son fils Jan Van den Driessche : il faisait tout lui-même dans sa petite cuisine et parvenait à produire environ 50 kg de bonbons par jour ! En 1938, la marque Joris voit le jour.

À l’époque, tout était encore fabriqué manuellement, aussi bien les pralines que les produits de confiserie durs, les caramels mous, les dragées, le nougat et les gommes.

 1938

1938

La guerre

L’arrivée de la Seconde Guerre mondiale a perturbé la production : les seules matières premières restantes étaient le sucre et la gélatine. La confiserie Joris s’est alors orientée vers la production de gommes, un produit qui ne représentait à l’époque qu’une petite partie de l’assortiment. Un choix judicieux, car Joris est actuellement le leader du marché en Belgique en ce qui concerne la qualité des gommes.

 1940

1940

Une nouvelle génération

Dans les années 1970, c’est au tour de la troisième génération de prendre la relève. Hans, le fils de Jan et petit-fils de Joris, intègre l’entreprise dans le but de perpétuer la tradition.

Fin 2012 et fin 2017, c’est au tour des arrière-petits-enfants de Joris de prendre les rênes. Diederik et Wouter, les fils de Hans qui, suite à des études supérieures et après avoir acquis de l’expérience professionnelle en dehors de l’entreprise familiale, ont pu pérenniser les principes des recettes bien gardées en tant que confiseurs.

 1965

1965